LIVRES

 

Ayant toujours privilégié l'éclectisme dans mes lectures, je ne pouvais faire autrement que de pratiquer la même diversité dans mon travail d'écriture. C'est donc avec délectation que j'alterne les romans de pur divertissement sous mon véritable nom Eric FOUASSIER et les œuvres plus littéraires sous le pseudonyme d'Yves MAGNE.

La fureur de Frédégonde, Eric Fouassier
ISBN-978-2-7096-6605-3, 21,90€
Editions Jean-Claude Lattès 2019
Le contexte du second tome des Francs Royaumes :

Après l'assassinat du roi d'Austrasie, Sigebert, les rapports de force entre les royaumes des Francs changent du tout au tout. Chilpéric, qui règne sur la Neustrie avec l'appui de son épouse, la redoutable Frédégonde, devient le nouvel homme fort de la Francia. Il tient en son pouvoir la veuve de son frère, Brunehilde. C'est de la survie de cette reine isolée et accablée par le chagrin et surtout de celle de son fils âgé de cinq ans que dépend désormais le sort du royaume d'Austrasie...

Le roman :

Automne 575. Depuis le décès de Clovis, les royaumes francs ont plongé dans l'instabilité. Lorsque le souverain d'Austrasie est assassiné, sa veuve Brunehilde se retrouve prisonnière en territoire ennemi, séparée de ses enfants. Elle devra user de tous les stratagèmes pour survivre à la fureur de sa rivale Frédégonde, qui ne recule devant rien pour asseoir son pouvoir et éliminer ceux qui se dressent sur son chemin.

C'est dans ce contexte tendu que le jeune gallo-romain Arsenius Pontius est appelé à Tours par son parrain, l'évêque Grégoire, pour élucider des événements mystérieux avec l'aide de sa compagne Wintrude. Mais bientôt, les tumultes politiques ratttapent Arsenius et Wintrude, et pourraient bien les séparer à jamais..

Par deux fois tu mourras, Eric Fouassier
ISBN-978-2-7096-6390-8, 20,50€
Editions Jean-Claude Lattès 2019
Le contexte du premier tome des Francs Royaumes :

Lorsqu'il meurt en 511, Clovis a réussi à unifier tous les Francs et à supplanter des peuples voisins autrement plus puissants. Par la conquête, la trahison et le meurtre, mais aussi en s'alliant à l’Église romaine, il s'est taillé un vaste royaume.

Quand le dernier de ses fils meurt à son tour en 561, le royaume tout juste réunifié est de nouveau divisé entre ses quatre héritiers mâles. Et quand l'ainé décède, ce sont trois rois d’égale puissance qui se font face. Un seul doit survivre pour régner à nouveau sur tous les Francs...

Le roman :

Palais de Rouen, 569. Galswinthe, la jeune épouse de Chilpéric, l'un des trois petits-fils de Clovis, meurt étouffée dans sa chambre. À peine le crime commis, son assassin est lui-même poignardé par un mystérieux agresseur... Quatre ans plus tard, la sœur de Galswinthe, la reine Brunehilde d'Austrasie, est persuadée que toute la lumière n'a pas été faite sur cette tragique affaire. Elle charge Arsenius Pontius, un jeune lettré gallo-romain, de mener l'enquête.

Sur place, Wintrude, une ancienne princesse thuringienne devenue esclave des Francs, lui apporte des informations essentielles. La jeune femme, indirectement mêlée au meurtre de Galswinthe, a dû se placer sous la protection de l'Eglise pour échapper aux proches de Chilpéric, qui cherchent à la réduire au silence... Victime lui-même d'une tentative de meurtre, Arsenius apprend qu'un conflit est sur le point d'éclater entre Neustrie et Austrasie. Dès lors, Wintrude et Arsenius n'ont plus le choix : ils doivent faire éclater la vérité avant que cette guerre fratricide n'embrase toute la Gaule mérovingienne.

"Entre roman policier et roman historique, entre Umberto Eco et Les Rois Maudits, "Par deux fois tu mourras" est le 1er volet d'une trilogie digne de "Games of thrones" sur Frédégonde et Brunehilde, les deux reines mérovingiennes les plus enragées de l'Histoire de France ! Eric Fouassier restitue parfaitement cette guerre civile oubliée !"

Librairie Gibert

"Une potion goûtue, aux ingrédients efficaces, relevés d'un zeste de soufre."

Historia

"Avec Par deux fois tu mour­ras, Éric Fouas­sier signe un roman fas­ci­nant, tant pour le par­cours du couple de héros vers la vérité que pour la décou­verte d’une époque peu média­ti­sée his­to­ri­que­ment."

lelitteraire.com

 

"Pour ceux qui ont aimé la précédente trilogie d’Eric Fouassier, ils vont pouvoir retrouver dans ce nouvel opus tout ce qui leur avait plu : de l’Histoire, de la fiction, de l’amour, des personnages prêts à tout pour arriver à leurs fins et des scènes de sauvagerie pas piqués des vers… en somme tous les bons ingrédients pour un excellent polar historique."

mespetitsplaisirsamoi.wordpress

"Quelle puissance ce roman ! Tant sur le plan historique que romanesque. Une intrigue menée brillamment du début à la fin qui ne nous laisse jamais au repos mais toujours en alerte. Une histoire palpitante..."

universelicec.com

 

"Virevoltant dans le temps, la plume pleine de panache de l’auteur nous entraîne dans de passionnantes heures de découvertes tant de l’Histoire que de l’art de l’écriture. Une vraie morsure !"

Les plaisirs de Marc Page

"Ce nouvel opus confirme le talent de narrateur passionné et enthousiasmant de Éric Fouassier."

Eva Impressions Littéraires

Le disparu de l'Hôtel-Dieu, Eric Fouassier
ISBN-978-2-7096-5842-3, 20€
Editions Jean-Claude Lattès 2018, Editions du Masque 2019
Quatrième de couverture :

1515, à l’Hôtel-Dieu de Paris, des hommes vêtus de noir sèment la mort à la recherche d’un mystérieux médaillon. Étienne, garçon intrépide de douze ans à qui on a confié par hasard le pendentif, réussi à échapper à ses poursuivants en se jetant dans la Seine. Le voilà embarqué dans une intrigue qui menace la Couronne, car à la veille de la conquête du duché de Milan projetée par François Ier, il semblerait que ce médaillon revête une importance stratégique capitale.

Quand Héloïse Sanglar, femme apothicaire, constate la disparation de son fils unique, elle se retrouve contrainte de mener sa propre enquête. Pour sauver la vie d’Étienne, elle n’a d’autre choix que de faire appel au chevalier Bayard, son ancien amour, qu’elle n’a plus revu depuis douze ans…

De trahisons en assassinats, et jusqu’au champ de bataille de Marignan, Éric Fouassier mêle avec talent codes secrets, histoire et science, et nous entraîne dans une course poursuite haletante.

 

"La fiction nourrie par une vive imagination enrichit une réalité savamment documentée... vous ne lâcherez pas la lecture avant la fin."

Télé Z

"Une fiction trépidante, en forme de clou dans le cercueil du mythe Marignan."

Historia

"Roman d’aventures, roman historique, roman de cape et d’épée, roman social, roman d’amour, Le disparu de l’Hôtel-Dieu est tout cela à la fois et bien plus encore."

Paul Maugendre, Les Lectures de l'oncle Paul

"Les rebondissements sont nombreux et rythment des parties de narration passionnantes et instructives - la lecture s'en trouve sublimée plutôt que ralentie : l'alchimie parfaite des romans historiques réussis... Le disparu de l'Hôtel-Dieu est un roman policier historique ciselé, haletant, passionnant - en plus d'être très bien écrit et imaginé. Attendez-vous donc à ne pas pouvoir le reposer et à en redemander !"

Psych3deslivres

"La description du combat de Bayard est un moment incroyable de modernité, par une découpe cinématographique, sans rien édulcorer... Très bon livre puissant, épique, éclairant. Un très beau couple également, hors du commun."

Eva Alaville

"Ce roman se lit comme une grande fresque historique, se regarde comme un tableau coloré par une plume vive, agréable et imagée. Tout l’art du romancier se révèle par sa maîtrise à combler les pages blanches de l’Histoire en écrivant avec élégance et justesse les morceaux manquants de cette épopée. Un récit passionnant à l’intrigue prenante."

Kariane Maxwell

"Le style très vivant de l'auteur nous donne l'impression d'être au cœur des combats.... un roman qui se dévore."

Ysaline, Au boudoir écarlate

 

"Un vrai plaisir de lecture !"

Jean-Marc Volant, Zonelivre.fr

Et puis le silence, Yves Magne
ISBN-978-2-7096-6136-2, 18€
Editions Jean-Claude Lattès 2017
Quatrième de couverture :

Quelque part, en Europe, de nos jours, un pays qui n’est pas nommé se trouve en proie aux derniers soubresauts d’une terrible guerre civile. Pour échapper à la menace d’un sniper invisible, une poignée de bénévoles, en mission humanitaire, sont contraints de se réfugier dans une grange isolée. L’un des membres du groupe, blessé et incapable de se mouvoir, git à l’extérieur. Ses appels au secours suscitent culpabilité et angoisse chez ses compagnons, en même temps qu’ils rythment la terrible attente qui commence…

Oseront-ils lui porter secours, au risque de perdre eux-mêmes la vie ? Jusqu’où sont prêts à aller ces hommes et ces femmes qui ont fait le choix de s’engager en faveur des autres ? Le devoir d’humanité peut-il l’emporter face à la violence aveugle ?

Tout au long d’un huis clos oppressant, chacun des personnages cherche les réponses à ces questions en se confrontant à ses faiblesses et ses contradictions. L’espace d’une journée et d’une nuit, les masques tombent. Certains s’affrontent ouvertement, d’autres espèrent trouver une issue dans le déni. Mais tous sont forcés d’interroger leur propre passé pour en extraire les raisons qui les ont conduits finalement au bord du gouffre.

Un livre tantôt âpre, tantôt lumineux, où l’auteur alterne passages au présent et flashbacks, pour mieux faire entendre la voix de l’intime au cœur d’un drame à la résonance universelle.

"Lâcheté, culpabilité, haine, empathie, pulsion courageuse... tous ces sentiments agitent les 24 heures de ce confinement mortifère, sur fond de guerre barbare, et donnent à ce court roman, faussement manichéen, une réelle profondeur de champ."

L'Express

"Dans ce roman, l'auteur nous enferme dans une grange pour un huis clos terriblement efficace... Quand la part bestiale de tout un chacun prend-elle le dessus pour assurer sa propre survie, au risque d'abandonner ce qui nous reste d'humanité et de compassion ? A quel moment l'acceptons-nous ? Réussir à captiver le lecteur, avec des aller-retours dans le temps savamment dosés, est vraiment une performance..."

Brice Vauthier, Librairie L'Etagère (Saint-Malo)

"Terrible huis-clos que  nous propose Yves Magne avec son roman « Et puis le silence »... Que deviennent l’altruisme et les engagements humanitaires, quand on est confronté à la violence aveugle, à la peur, au risque personnel ? Un ouvrage fort qui interroge chacun d’entre nous."

Jean-Luc Aubarbier, L'Essor sarladais

"Et puis le silence est un roman bref qui se lit d'une traite, mais d'une puissance narrative très forte...Un récit très plaisant, très intense, dont l'ambiance étouffante séduira les amateurs de huis-clos psychologique. A lire !"

Livresforfun.overblog

"J'ai eu l'impression de rester enfermée une éternité dans cette grange. Ça sent le soufre et les larmes, la rancœur et la peur.... on tourne les pages à toute vitesse... ce qu'on sait, c'est qu'on étouffe...J'ai vraiment passé un mauvais moment et j'ai adoré ça."

Malavita, Babelio

"Un livre donc très sombre, qui manie bien le huis-clos... une lecture intéressante avec une jolie plume éveillant l'empathie du lecteur."

Mes évasions livresques

Le piège de verre, Eric Fouassier

ISBN-978-2-7096-5841-6, 20 €

Éditions Jean-Claude Lattès 2017, Éditions du Masque 2018

Quatrième de couverture :

1503, trois alchimistes sont retrouvés assassinés, d'étranges lettres gravées sur le front. Convaincue qu'un complot se trame à l'ombre de la Couronne, la reine Anne de Bretagne fait appel, pour mener l'enquête, à la jeune apothicaire Héloïse Sanglar, accompagnée du baron de Comballec, un soldat autoritaire et rude. Afin de déjouer la machination conçue par un esprit dérangé, les voici contraints de décrypter les énigmes et codes secrets d'un mystérieux parchemin.

Vitrail aux pouvoirs mortifères, sciences occultes, disparitions mystérieuses... les menaces pleuvent sur Héloïse, bien décidée à venir à bout des adversaires du roi. mais les temps sont difficiles quand on est une femme, et, afin de survivre, il lui faudra l'aide de tous ses alliés, peut-être même celle de son amour de jeunesse, le chevalier Bayard. À moins que l'attrait grandissant que Comballec exerce sur elle ne bouleverse ses plans...

Dans ce récit captivant, entre roman historique et thriller ésotérique, Eric Fouassier nous entraîne dans une véritable course contre la montre au cœur de la France de la Renaissance.

"De la facture d'un Parrot, d'un Jean d'Aillon, c'est génial, une excellentissime série !"

Gérard Collard, Librairie la Griffe Noire

"Une intrigue du plus haut romanesque qui fait mouche."

Historia

"De l’action, une intrigue bien ficelée, un amour impossible et des êtres machiavéliques dans un siècle pétri de mysticisme et de cruauté, voilà la combinaison magique de cet ouvrage riche et documenté qui nourrit l’imaginaire et ravit tout passionné d’Histoire de France."

Prestaplume

"Complots, manipulations, combats et sentiments amoureux scandent cette intrigue trépidante."

Le Quotidien

"Roman enlevé et intelligent."

Pleine Vie

Bayard et le crime d'Amboise, Eric Fouassier

ISBN-978-2-7024-4650-8, 7,90 €

Éditions du Masque 2017

Quatrième de couverture :

1498, Charles VIII meurt à Amboise. La tête du roi aurait violemment heurté un linteau de pierre et il aurait succombé à ses blessures. Tous pensent qu’il s’agit d’un accident. Tous, sauf un quasi-inconnu qui vient de se distinguer à la bataille de Fornoue, lors de la première campagne d’Italie.

Le seigneur de Bayard, malgré sa jeunesse, ne manque pas d’audace. Bien que nul ne semble avoir pu approcher le roi, il est convaincu que celui-ci a été assassiné. Épris de justice, il demande l’accord du premier chambellan, Philippe de Commynes, ainsi que la bénédiction de l’épouse du roi, Anne de Bretagne pour élucider ce crime impossible. Mais il doit faire vite, avant que ne se dispute la succession au trône, et il s’engage, avec le soutien de la belle Héloïse Sanglar, dans une véritable lutte contre le temps.

Avec Bayard et le crime d’Amboise, où conspirations machiavéliques et histoires d’amour se nouent brillamment sur fond de tensions franco-italiennes, Éric Fouassier nous fait revivre cette époque charnière, à l’aube de la Renaissance, à travers le regard du futur chevalier sans peur et sans reproche.

"Passez de bons moments avec ces polars historiques de qualité qui vous plongent avec talent dans une époque de bruits et de fureurs ! Plaisir assuré !"

Gérard COLLARD, Librairie la Griffe Noire

"Un crime impossible de la plus belle eau ; pour moi, un quatre étoiles !"

Philippe Fooz

"Un "ballet" magnifiquement orchestré."

Des mots noirs

"Loin des flics dépressifs venus du nord, ce Bayard pur et audacieux a tout pour séduire les lecteurs et les lectrices."

Skriban

Bibliographie complète

ROMANS :

  • Morts thématiques, éditions Pascal Galodé, 2009

  • Le traducteur, éditions Pascal Galodé, 2010

  • Rien qu'une belle perdue, éditions Pascal Galodé, 2011

  • Bayard et le crime d'Amboise, éditions Pascal Galodé, 2012/éditions du Masque, 2017

  • L'effet Nocebo, éditions Pascal Galodé, 2014

  • Le piège de verre, éditions Jean-Claude Lattès, 2017/éditions du Masque, 2018

  • Et puis le silence (signé Yves Magne), éditions Jean-Claude Lattès, 2017

  • Le disparu de l'Hôtel-Dieu, éditions Jean-Claude Lattès, 2018/éditions du Masque, 2019

  • Par deux fois tu mourras, éditions Jean-Claude Lattès, 2019/éditions du Masque, 2020

  • La fureur de Frédégonde, éditions Jean-Claude Lattès, 2020

NOUVELLES :

  • Entre genèse et chaos, éditions Editinter, 2005

  • Petits désordres familiers, éditions D'un noir si bleu, 2008

  • Les teignes, éditions D'un noir si bleu, 2010

ME SUIVRE

  • Facebook Classic

© 2020 par Eric Fouassier